24 years later

En passant

Today is the commemoration day for our losts in Ndera :

24 years later, nothing can bring you back to us

We just learned to live without you and that life had to go on without you.

I remembering, some of us get that hope that one of you was still alive according to some hear saids.

Nothing can heal the pain. Sometimes we are just being stuck in what if they were still alive…

RIP

La fée s’égare…

En passant

Que voyez-vous dans cette image?

La coupe ou les visages?

J’ai mis quelques minutes à voir les deux et aujourd’hui pour ne voir que l’une de deux images, il faut que je me concentre que sur elle. C’est la dépendance : les deux images coexistent, les deux se complètent mais ne sont pas codépendantes (chacune des images existe et est compléte indépendamment de l’autre).

Un peu de méditation, sur nos perceptions de la vie.

Le printemps

En passant

Car j’aime le printemps, l’impression de revivre chaque année.

Le ciel est bleu et beau

Les arbres fleurissent

Another 🌈 :this one is pictured by me 🙂

yeah no doubt, I am really a blessed woman.

Sans la nature je suis rien. Car « ne sommes-nous frères par nature, mais étrangers par l’éducation? » Confucius

Drôle d’histoire

En passant

C’est une anecdote entendue sur une radio africaine. L’homme raconte qu’au collège il a supplié une camarade de lui montrer ses seins et cette dernière a refusé. Il raconte alors à la radio, que quelques années plus tard, cette dernière se trouve en face de lui dans un taxi, en allaitant son enfant. Lol lol, ==> le second nom de Dieu c’est le temps.

Juste une part belle à l’humour africaine. Un peu d’optimisme.

Love for Rwanda

En passant

by SALVIO

« I sought for unity, yet all I saw was bloodshed.

I sought for peace, yet all I saw was war.

I sought for development, yet all I saw was regression.

I sought for love, yet all I saw was confusion.

What did you have to offer to me Rwanda?

A people that had for so long prided their dignity,

A people that had for so long been guided by prayers,

Now consumed by hate, revenge and anger,

Souls filled with jealousy and envy.

What happened to you over the years Rwanda?

If black and white could make it work,

What made black and black so hard to bare?

Did our being the same, make us crave for diversity?

Or were we just properly taught to hate?

Tell us the way, the way out of this rwanda!

Rwanda, I want to let you know

You gave me a reason to hate you,

A reason to be ashamed of you,

Never to mention your name again,

However I never stopped to loving you

You are my Rwanda,

You are the mother with a thousand hills

You are the history that we cherish

You are the symbol for brotherhood

You are Rwanda, Our cherished home! »

24 ans déjà

En passant

Alors je vous ennuie encore avec ce mois d’Avril.

Avec lui j’ai perdu toute confiance en l’humanité. Il fut un temps où il était pour moi un sucking april month, maintenant il tend à devenir un mois comme un autre.

Pour les miens qui ne sont plus, à Ndera, à Kigali, à Gitarama et ailleurs : Reposez En Paix.

Ils ont arraché vos vies, ils nous ont condamné à vivre sans vous.

Nul ou rien ne peut combler le vide qu’ils ont créé. Nous ne vous oublions pas….

Alice Mutikeys

Le divin amour

En passant

Inspiré d’un post d’un inconnu que je n’arrive plus à retrouver le nom pour le citer, néanmoins rédigé avec mes propres mots:

Pas besoin de coucher ensemble pour se dire que l’on s’aime,

Pas besoin de vivre sous le même toit pour savoir que l’on s’aime,

Parfois aimer l’autre, c’est de savoir qu’il est quelque part là et qu’il existe,

Aimer l’autre c’est remercier l’univers car savoir qu’il existe est un déjà un cadeau merveilleux,

Son amour est un moteur d’avancement et authentique,

Aimer l’autre c’est aimer ce qu’il y a de plus authentique chez lui pour offrir au monde ce qu’il y a de plus authentique chez soi.

A méditer…..

Alice Mutikeys

Même pas un poisson d’Avril… :-)

En passant

Ayant un peu de mal avec la notion du mensonge, même pas pour les petits…. C’était un soulagement que pâques soit tombée le premier Avril cette année. Heureusement il y a le 02 Avril:

journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. A cette occasion, je souhaite juste partager cet article : Les adultes Asperger, ces géants aux pieds d’argile.

Vraiment le choix du titre est très judicieux, car un géant aux pieds d’argile reste un être fragile.

Bonne journée bleu

Alice Mutikeys

Rwanda, ma parole hutue – FPR ces salauds ou Permis de Tuer ? (3/6)

En passant

Pour revenir à la dernière polémique sur les propos de Natacha Polony : « malheureusement on est typiquement dans le genre des cas où on j’allais dire des salauds face à d’autres salauds.

Sonnée de s’expliquer, voire des présenter des excuses, dans son droit de suite le 25 mars 2018 sur France Inter, elle dit avoir cité une expression utilisée à la fois par Carla Del Ponte (ex Procureur du TPIR : Tribunal Pénal International pour le Rwanda et Rony Brauman : voir son article sur le site de Marianne : « les idiots utiles de Kagamé » :

« De tout temps, les conteurs ont préféré les histoires où les bons combattent les méchants plutôt que celles où des salauds en affrontent d’autres  »

Notons que Natacha Polony précise bien que dans ses propos les premiers salauds font référence aux bourreaux (dans mon langage à moi Interahamwes, mais bon libre au lecteur de les appeler comme bon lui semble) et les seconds salauds font référence aux FPR (Front Patriotique pour le Rwanda, actuellement au pouvoir au Rwanda) et non aux victimes du génocide des Tutsis du Rwanda.

Si on prend un peu de hauteur, on peut s’interroger sur :

  • Pourquoi une partie des survivants du génocide des Tutsis du Rwanda fait elle-même l’amalgame entre elle et le FPR ? Est-ce par esprit de vengeance ou de haine envers tous les hutus ? Est-ce le syndrome de stockholm (le FPR la tient en otage, je vous ai sauvés et donc vous n’êtes plus libres de penser par vous-même ? Est-ce parce qu’elle considère que la mort d’un hutu ne vaut pas la mort d’un tutsi ?

==> Au moins pour eux, on peut comprendre leur partie prise.

  • Quel est l’intérêt pour certains intellectuels français à défendre les crimes commis par le FPR (le journal le monde, Raphael Glucksmann ….) ? Sous prétexte qu’ils ont été un jour au Rwanda, ils minimisent ou excuser les crimes commis par le FPR .

==> Nous (moi et des millions d’autres) nous avons vécus au Rwanda, nous avons eu peur pour notre vie parce que nous sommes des hutus et de ce fait nous étions menacés par le FPR, nous avons perdus des membres de notre famille parce qu’ils étaient Hutus.

En effet nier que le FPR a commis des crimes a deux conséquences directes et fortes :

  • La négation de l’existence des victimes des crimes du FPR . Enlever aux survivants le droit de réclamer, le droit de faire leur deuil et leur droit de commémorer leurs pertes. S’il existe à ce jour 100 jours pour commémorer les victimes tutsis du génocide (IBUKA : plus jamais ça), Il manque cruellement ne serait-ce qu’un jour pour commémorer les autres victimes (IBUKABOSE, plus jamais ça pour tout le monde)
  • la légitimité du permis de tuer qui est donnée au PFR : tuer des millions de congolais en RDC (l’autre génocide dont personne ne parle, tuer des réfugiés (le FPR a récemment tirer sur des réfugiés congolais au Rwanda (une foule sans armes), tuer des innocents rwandais (massacres de Kibeho et d’autres…)

Je finirais par citer un tweet de Diane RWIGARA (Tutsie), Aujourd’hui en prison pour avoir osé défier le FPR :

« you can go to prison for saying the wrong thing. You can be dispappeared. You can lose your job, your business . Foreigners say how they feel safe in #Rwanda. We as Rwandans do not feel safe »

De même, pour vous les étranges Le FPR n’a commis aucun crime ou ses crimes sont justifiés, mais pour nous les rwandais le FPR est plus pire qu’un salaud. C’est un poison qui nous tue à petit feu et dans l’indifférence générale.

#Ibukabose et #si notre génération continue de dormir, il sera difficile pour les générations suivantes de pouvoir rétablir la vérité.

Alice Mutikeys

Le monde ne tourne pas rond

En passant

La guerre en Syrie,

La guerre au Mali,

La guerre en République Centre Africaine,

La guerre au Yemen,

La guerre en République Démocratique du Congo,

La guerre en Somalie,

La guerre au Soudan…….

On en oublierait que la meilleure guerre est celle que l’on ne commence pas.

Je ne sais plus qui a dit que « une guerre civile est une guerre économique qui a échoué » foutre le bordel pour mieux profiter des ressources.

Et si mon Afrique était pauvre, prenez tout le bordel : l’or, le coltan, l’uranium, le pétrole, le diamant….mais foutez nous la paix.

Pendant ce temps le patron d’Amazon devient l’homme le plus riche au monde, en détrônant celui de Microsoft! Celui de LVMH passe de la 11ème position à la quatrième.

En principe il n’ y a pas de lien, à part que c’est l’autre bout de la chaîne.

Ici cette information fait la une des médias pendant que là-bas des millions meurent dans l’indifférence. Même la mort d’un éléphant ou un rhinocéros a plus de valeur que la mort des humains des pays dits pauvres. Pourtant sans avoir rien demandé ,ils payent leur vie pour que de ce côté-ci du monde d’autres se pavanent avec leurs gros diamants, leurs sac Louis Vuitton, dans leurs grosses 4X4 ou berlines, pour qu’ils surconsomment tout en étant ultra connectés.

Oui le monde ne tourne pas rond.

Alice Mutikeys