Divers

L’histoire d’une Limousine qui n’était pas la bienvenue au Rwanda!

On a tous rêvé de faire un tour en Limousine, de nombreux Rwandais eux-aussi en ont rêvé et ont pu réaliser ce rêve lorsque un entrepreneur rwandais, Barry Ndengeye, a importé une limousine au Rwanda. Mais voilà être riche au Rwanda, entreprendre, réaliser les profits, être adulé par le public sont des privilèges réservés à ceux choisis par le FPR, parti unique au pouvoir. Ce mi-juillet la fameuse limousine a été aperçue dans une décharge publique!

Cela faisait plusieurs années déjà que la voiture la plus chère du Rwanda a été dévaluée par le gouvernement et transformée en une épave. On l’a dernièrement aperçue dans une décharge publique en attente d’être complètement enterrée et oubliée de tous. Sa photo n’a cessé de circuler ces jours-ci sur les réseaux sociaux à Kigali et a fait également l’objet de nombreuses spéculations.

Les heures de gloire

La voiture a fait ses premières heures à Kigali peu avant 2007 et a été très populaire, certains la considéraient comme l’un des belles parures de Kigali, tandis que d’autres la voyaient comme un signe de triomphe du Rwanda sur les pays voisins. Bien que la voiture était très chère à la location pour y célébrer un heureux évènement, les Kigaliens faisaient l’impossible pour pouvoir y passer un moment et garder un souvenir inoubliable.

C’était le nec plus ultra de louer la limousine pour un mariage

Quant au prix de la location de la limousine, il fallait compter 500 dollars pour la demi-journée pour une cérémonie de mariage à l’église ou pour la cérémonie de la dote (mariage traditionnel rwandais). Pour ceux qui souhaitaient utiliser la voiture pour les deux cérémonies, il fallait débourser 1000 dollars. Du temps de la gloire, les photos de la limousine faisaient la une des medias rwandais mais le plus étonnant est que lorsque la chute est arrivée, les journaux ont effacé les photos.

La chute douloureuse

Le propriétaire de la voiture Monsieur Ndengeye a commencé à avoir des ennuis avec le FPR en 2007. C’est une coutume au Rwanda, tout entrepreneur finit par avoir des soucis avec le parti à partir de l’instant où il refuse que le FPR se serve à sa guise dans sa fortune!

En guise des représailles, le mardi 23 février 2010 c’est le club bar de Monsieur Ndengeye, le B-Club de Nyarutarama, qui a été incendié (une autre coutume au Rwanda : tes biens le parti incendiera en cas de désaccord). Ce jour-là, le club ainsi que tout ce qui était à l’intérieur est parti en fumée, lorsque les voitures des pompiers sont arrivées il n’y avait plus rien à sauver. Ce jour-là la limousine devait partir en fumée mais par chance les voisins sont arrivés en masse pour voir ce qui se passait et ont spontanément soulevé la limousine et l’ont mise à l’abri. Ce geste était dû aux bonnes relations que Barry Ndengeye entretenait avec ses voisins.

Une fin inattendue pour une des plus belles parures de Kigali

En 2008, monsieur Ndengeye avait eu des ennuis, on a fabriqué contre lui le crime de vol pendant le génocide au Rwanda. Il était accusé par une certaine Joséphine Uwamwezi connue sous le nom de Nyiragasazi (la petite folle). Ceci est aussi une coutume au Rwanda : Le génocide nous instrumentaliserons et l’utiliserons contre le peuple! Joséphine Uwamwezi a affirmé que pendant le génocide Monsieur Ndengeye lui avait volé des biens d’une valeur de trois milliards et demi. Le véritable but était de le dénigrer, de le discréditer et de saisir tous ses biens dans le pays.

Barry Ndengeye a essayé de se défendre mais a fini par fuir le Rwanda. Il a repris les activités d’entreprenariat en dehors du Rwanda où il a du succès en affaires. Quant à ses biens laissés au Rwanda, ils continuent de se détériorer.

L’article original est publié par The Rwandan en Kinyarwanda

#VisitRwanda, #InvestissezAuRwanda mais pensez au préalable à souscrire à une bonne assurance juste au cas où ! Ne prenez pas l’assurance au Rwanda !!!

Pour en savoir plus  sur le devenir des entrepreneurs rwandais : Le cas de l’industriel Mironko : investissez au Rwanda à vos risques et périls

Alice Mutikeys

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s