Turakeye

Repose en Paix sont des mots qui ne suffisent pas

Repose en paix sont les mots qui ne suffisent pas surtout que nous savons que tu avais dédié ta vie au service du seigneur.

On ne peut pas t’oublier car tu étais une battante, une femme qui ne mâchait pas ses mots et une tante extraordinaire. Tes visites à la maison, tes échanges sur la religion nous laissent de très beaux souvenirs. Parmi eux les fameux maniocs dont l’on devait prendre soin et l’on en piquait quelqu’uns pour les manger.

Je suis triste quand je pense que tu laisses un vide, un vide pour tes enfants, un vide pour ta famille, un vide pour tes amis en Christ, un vide pour ceux qui t’ont connue.

Je suis soulagée lorsque je pense que c’est la fin de la douleur pour ton corps, la douleur provoquée par ta maladie. Tu n’as pas réussi à la vaincre, tu as répondu à l’ultime appel de Dieu.

Il y a tant de prophéties rwandaises qui prédisent qu’en cette période Dieu est en train de récolter les fruits, selon ces messagers, Dieu est en train d’appeler une partie de ses travailleurs sur cette terre pour préparer un nouvel ordre spirituel. Il les appelle auprès de lui car ils ont bien travaillé et pour préparer les nouveaux qui vont prêcher le nouvel ordre. Sa volonté est que les deux générations n’entrent pas en conflit. J’écris ces lignes car je suis intimement convaincue que si Dieu a lancé son appel ultime ce qu’il te voulait auprès de lui et que ta mission, que tu as si bien accomplie, était terminée. Repose en paix sont des mots qui ne suffisent pas car je suis curieuse de savoir si tu vas te reposer ou continuer le travail de là-haut.

Tu rejoins les nôtres qui sont partis avant toi, je pense fortement à Tonton qui est parti cette année. Je pense aussi à tante Dative partie en 2014 et à la cousine partie en 2018 en Ouganda, je ne peux pas tous les citer. La mort reste pour nous un mystère mais pas pour vous.

Tante tu as dédié ta vie au service de Dieu en ce sens tu es un modèle pour la famille.



Tante, tu as tellement dédié ta vie au service de Dieu que je suis fière de toi, fière d’être ta nièce. Je me sens d’ores et déjà plus forte car je sais que tu vas veiller sur moi, veiller sur nous. Cela faisait une semaine que je pressentais un décès dans la famille, plusieurs semaines que j’avais vu dans les rêves qu’une personne proche allait mourir. J’ai gardé tous ces signes pour moi car premièrement je ne savais pas de qui il s’agissait, j’avoue que parfois j’ai pensé que cela pouvait être toi. Deuxièmement pour que tout le monde garde l’espoir que tu allais guérir. Que Dieu nous ait prévenus que tu allais partir est le signe que sa volonté était de te voir auprès de lui. Lorsque j’ai reçu ces signes j’ai prié pour que cette âme dont je ne pouvais pas prédire le nom, fasse une transition douce. Je vais continuer à le faire.

Repose en Paix sont des mots qui ne suffisent pas car je sais que sous la forme que Dieu voudra et avec sa volonté, je te reverrai prochainement.

Aho uri ni aheza kwa Jambo

« Mucunguzi wacu singizwa, ibiremwa byose nibirate izina rwawe Nyagasani. Urupfu rwawe turarwamamaza, izuka ryawe turarihamya, ngwino Nyagasani Yezu ».

Tante, uko wamenye Imana ukayikorera utizigamye, nakwisabira ko aho uri wazanyibera hafi kugirango nanjye, igihe Imana izabishakira, nzatahe aheza kwa Jambo, nkashobora gutera ikirenge mu cya Yezu kritsu.

Constance Mutimukeye

Catégories :Turakeye

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s