RDC : Après la France, L’Allemagne condamne le soutien du Rwanda au M23

Après les USA, le Royaume-Uni, la France c’est au tour de l’Allemagne de condamner le soutien du gouvernement rwandais au groupe terroriste M23 qui a commencé une guerre dans l’est de la RDC. L’Allemagne « s’attend à ce que le Rwanda cesse immédiatement tout soutien au M23 et contribue à une solution rapide à la crise ».

Christoph Retzlaff, nouveau directeur Afrique au ministère allemand des Affaires étrangères, s’est exprimé sur la crise dans l’Est de la RDC. Dans sa communication publiée sur Twitter, il constate que la situation à Rutshuru au Nord-Kivu, « reste désastreuse car le cessez-le-feu n’est pas respecté ». « Le M23 ne met pas en œuvre son annonce de retrait », ajoute-t-il. Face à la situation, l’Allemagne « s’attend à ce que le Rwanda cesse immédiatement tout soutien au M23 et contribue à une solution rapide à la crise ». Il a aussi déclaré que : « Les atrocités commises contre la population civile à Kishishe et Bambo sont épouvantables et doivent faire l’objet d’une enquête exhaustive et indépendante dans les plus brefs délais ».

Cette prise de position suit de nombreuses autres dont celle de la France de ce mardi 20 décembre 2022. C’est la Secrétaire d’État chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, au sein du Ministère français des Affaires étrangères, Chrysoula Zacharopoulou, qui a utilisé un ton ferme vis-à-vis de Kigali : « Le Rwanda, car il faut le nommer, doit cesser son soutien au M23, il faut en finir avec la répétition de l’histoire dans cette région », a-t-elle déclaré au micro de ACTUALITE.CD. Avant l’arrivée de Chrysoula Zacharopoulou en RDC. L’ambassade de France à Kinshasa avait publié sur son site que « La France condamne le soutien que le Rwanda apporte au groupe M23 et demande que les processus de Luanda et de Nairobi puissent être intégralement mis en œuvre ». Après son arrivée la même ambassade a publié que « La France a toujours défendu et défendra toujours l’intégrité et la souveraineté de la RDC », déclare l’émissaire d’Emmanuel Macron qui condamne de nouveau le soutien du Rwanda au M23. La France juge « d’inacceptable » l’agression rwandaise. Les discours de Kagame en 2012 et en 2022 sont jugés avoir le même et sans fondement.

Si ces prises de position tardives de la part de la France et de l’Allemagne sont saluées, les internautes et les Congolais se demandent si elles resteront verbales ou seront suivis d’actions, comme mettre en place des sanctions contre le Rwanda comme cela a été fait pour la Russie. La question se pose car l’Union Européenne a octroyé 20 millions d’euros de soutien à l’armée rwandaise en début de ce mois (décembre 2022) au moment où tout le monde savait que le Rwanda soutenait le M23. Il est aussi à noter que sur proposition de la France, le Conseil de Sécurité a levé l’obligation de notification sur les achats d’armes qui était imposée au gouvernement de la RDC.

Alice Mutikeys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s