Analyse de l'actualité

France-Rwanda : La liste des Rwandais que Kagame a transmise à Emmanuel Macron

Fin septembre 2021, AfroAmerica Network, publiait les critères des personnes qui figurent sur  « la liste des Rwandais vivant en France transmise à Emmanuel Macron lors de sa visite à Paul Kagame au Rwanda », nous revenons sur cet article pour nos lecteurs francophones.

Les 26 et 27 mai 2021, le président français Emmanuel Macron s’est rendu au Rwanda. Pendant la visite, des questions ont été soulevées sur le pourquoi de cette visite soudaine au dictateur rwandais Paul Kagame, après plus de 25 ans de conflits diplomatiques et économiques manifestes. Puis des sources d’AfroAmerica Network proches des gouvernements rwandais et mozambicain ont fourni quelques informations sur la raison de ce rapprochement : la guerre civile en cours au Mozambique. Après la visite, les troupes rwandaises, dans lesquelles des troupes françaises seraient incorporées, se sont déployées au Mozambique (voir : France-Rwanda-Mozambique : Emmanuel Macron derrière l’envoi des troupes de Paul Kagame au Mozambique). Mais il y a plus. Comme l’une des faveurs pour son aide au Mozambique, Paul Kagame a transmis une liste de personnes vivant en France et recherchées par le gouvernement rwandais.  La liste, consultée par des sources d’AfroAmerica Network proches de la haute administration de Paul Kagame, est complexe et comprend trois groupes virtuels : les noms connus de ceux qui font l’objet de poursuites devant les tribunaux français et donc attendus, les noms inattendus de ceux qui sont accusés de divers crimes, et les noms fallacieux.

Antoine Anfré, parfois VRP des affaires qui ont fait l’objet de détournement des fonds au Rwanda pour le compte des gens su système, a lui-aussi annoncé des extraditions, qui et quand ?

Selon des sources d’AfroAmerica Network proches du haut cabinet de Paul Kagame, la liste transmise à Emmanuel Macron et à son cabinet est hautement sensible et est une œuvre de propagande, de désinformation et de manipulation de haut niveau par le Département des Renseignements Militaires (DMI) rwandais. En effet, elle comprend des noms sélectionnés pour faire diversion, tout en ne ciblant que des personnes spécifiques, notamment celles actives dans l’opposition au dictateur rwandais.  Cette liste comprend des personnes issues des deux principaux groupes ethniques rwandais, les Hutus et les Tutsis.

Noms célèbres et attendus

Le haut de la liste comprend les noms des personnes déjà jugées ou ayant été jugées par des tribunaux français, ou arrêtées en France en relation avec les crimes et le génocide commis au Rwanda en 1994. Selon AfroAmerica Network, ces noms sont en haut de la liste pour tromper le gouvernement français, en donnant l’impression que toutes les personnes sur la liste sont liées aux crimes commis au Rwanda en 1994.  Cet argument sera facile à défendre puisque lors de sa visite au Rwanda, Emmanuel Macron, bien que n’admettant pas totalement ses responsabilités, a déclaré que la France portait des responsabilités écrasantes dans la guerre civile rwandaise de 1990-1994. 

Des noms inattendus :  Un cocktail de proches, d’activistes et d’autres personnes accusées de différents crimes

La deuxième partie de la liste, bien qu’il ne soit pas facile de la distinguer car les noms font partie de la liste générale, comprend des personnalités publiques et des personnalités moins connues. Cependant, il existe des caractéristiques claires parmi ces personnes. Le premier sous-groupe évident comprend les proches parents des personnes susmentionnées, qui sont célèbres et attendus.

Le deuxième sous-groupe comprend les personnes accusées de crimes, principalement de détournement de fonds et de diverses fautes criminelles, au Rwanda ou sur des propriétés appartenant au gouvernement rwandais dans divers pays, avant de se réfugier en France.   Il y a quelques critiques bien connus du gouvernement rwandais dans divers canaux et organes médiatiques, tels que les médias sociaux, la radio, les journaux et YouTube TV. Selon les sources d’AfroAmerica, certaines des personnes de ce sous-groupe, si elles appartiennent à l’ethnie hutue, seront également accusées d’avoir participé aux crimes de 1994, en plus des autres crimes.

La France va-t-elle aider des agents du service de renseignement rwandais sur son sol?

Noms fallacieux : Les membres du Front patriotique rwandais et leurs proches

Une partie surprenante de la liste comprend des noms auxquels on ne s’attend pas. Tout d’abord, il existe un sous-groupe d’anciens membres de l’Armée patriotique rwandaise et de leurs proches, y compris les conjoints. Une partie de la liste est évidente étant donné que certains des noms sont bien connus pour leurs actions ou leurs déclarations condamnant Paul Kagame et le Front patriotique rwandais et leurs rôles cruels dans la tragédie rwandaise de 1990-1994.

Cependant, l’autre sous-groupe comprend des noms totalement inconnus, avant que la liste ne soit divulguée. Suite à des enquêtes menées par AfroAmerica Network, il apparaît que ces noms ne sont que ceux d’agents de renseignement rwandais qui se seraient réfugiés en France, avec pour mission de suivre de près les actions des individus figurant sur la liste et d’en rendre compte en permanence. Une fois, et si l’extradition de tous les individus de la liste par le gouvernement français est réussie, la mission de ces agents sera accomplie.  Ils seront libérés et disparaîtront complètement du public, prêts pour d’autres missions ou une retraite lucrative.

La prochaine étape : Le gouvernement français extradera-t-il tous, certains ou aucun des individus de la liste et si oui, quand ?

AfroAmerica Network continue de suivre l’histoire et de vérifier certains noms et la liste pour l’exhaustivité.

Publié par AfroAmerica Network

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s