Afrique : La négritude du temps moderne

En son temps Léopold Sédar SENGHOR écrivait dans son recueil publié dans L’étudiant Noir :

« Ma Négritude point n’est sommeil de la race mais soleil de l’âme, ma négritude vue et vie. Ma Négritude est truelle à la main, est lance au poing Réécade. Il n’est question de boire, de manger l’instant qui passe.
Tant pis si je m’attendris sur les roses du Cap-Vert !
Ma tâche est d ‘éveiller mon peuple aux futurs flamboyants
Ma joie de créer des images pour le nourrir, ô lumières rythmées de la Parole ! »

Ma négritude qui échappe à la Françafrique :

Ma négritude ne veut pas se victimiser,
Ma négritude vise l’autonomie des peuples noirs,
Ma négritude se centre sur l’Afrique Noire, le berceau de ma naissance,
Ma négritude met en avant le Kinyarwanda, la Bambara, le Kirundi, le Moore, le Swahili…,
Ma négritude ne néglige pas le français, l’anglais, le japonais…outils utiles à la communication.

Ma négritude ne déplore plus le pillage des ressources africaines,
Ma négritude déplore le pillage des cerveaux !
Ma négritude sait que sans l’immigration l’économie européenne titubera,
Ma négritude sait que sans l’immigration l’économie africaine décollera,
Ma négritude ambitionne une Afrique forte.

Ma négritude va au-delà des couleurs de peau et cherche les couleurs de la pensée,
Ma négritude agit en autonomie sans vouloir plaire,
Ma négritude déplore la glorification des bourreaux africains,
Ma négritude déplore la réhabilitation des dictateurs africains par les têtes bien pensantes,
Ma négritude voit dans leurs actions la volonté de faire perdure une Afrique faible.

Ma négritude n’est pas dupe,
Ma négritude s’étonne de cette nouvelle politique de non-ingérence,
Ma négritude est surprise par cette énième trouvaille pour ne pas parler des droits de l’Homme ou de la démocratie en Afrique,
Ma négritude est convaincue que ce dont l’Afrique a besoin est une paix durable,
Ma négritude se demande comment on va apprendre le français aux enfants du bassin du Congo tout en fermant les yeux sur l’instabilité de la région des Grands Lacs.

Ma négritude questionne cette nouvelle définition élyséenne de la diaspora africaine,
Ma négritude constate la volonté de mettre en avant une diaspora orthodoxe et d’écarter cette autre diaspora,
Ma négritude constate que c’est un recyclage de la vielle méthode du « diviser pour mieux régner »,
Ma négritude différencie la politique de la couleur de peau de l’homme qui la mène,
Ma négritude rappelle qu’une mauvaise politique élyséenne pour l’Afrique portée par un noir sera quand même mauvaise pour l’Afrique.

Ma négritude est un cerveau chassé de son pays pour des raisons politiques,
Ma négritude est un cerveau considéré comme un ennemi dans son propre pays,
Ma négritude a été bien accueilli par la douce France,
Ma négritude est un cerveau qui agit pour la France et pour l’Afrique,
Ma négritude aime les français tout en étant crainte par les néocolonialistes français.

Ma négritude craint avant tous les néocolonialistes,
Ma négritude veut éveiller les consciences africaines,
Ma négritude observe que si les néocolonialistes sont capables de fermer les yeux sur les guerres en Afrique, la longévité au pouvoir de certains présidents…c’est pour assoir leur dominance sur le continent africain,
Ma négritude conseille à la jeunesse africaine de challenger cette diaspora africaine élyséenne,
Ma négritude sait que la main qui donne est toujours au-dessus de la main qui reçoit !

Ma négritude aspire à une Afrique forte et non une Afrique des hommes forts,
Ma négritude est humaniste et non pas raciste,
Ma négritude n’est pas une couleur peau,
Ma négritude est une valeur portée par les hommes de toutes les couleurs,
Ma négritude est une valeur universelle.

Ma négritude aime l’Afrique,
Ma négritude vante la beauté multi façades de l’Afrique,
Ma négritude préfère l’expression « variété des cultures africaines » à l’expression « culture africaine folklorique »,
Ma négritude est fière de l’Afrique,
Ma négritude vient du Rwanda.

Ma négritude est inspirée par les grands hommes africains :
« Malgré les richesses agricoles, minières, et minéralières, nous sommes victimes de l’endettement à croissance exponentielle et baignons dans l’économie sous perfusion. C’est la mondialisation de l’économie à sens unique avec la pensée unique du maître à penser ! Réveille-toi Afrique ». Alpha Blondy

Parfois une image vaut tous les mots!

Alice Mutikeys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s