Retour sur la journée vérité Turquoise

Dans la culture rwandaise, il est important de dire MERCI.

Dire merci aux soldats et rétablir la vérité sur l’opération Turquoise étaient l’objet de la journée vérité Turquoise.

L’événement devait dure 3h, mais ce n’est fut pas suffisant pour que tous les témoignages puissent être entendus.

Pour synthétiser les points essentiels :

  • L’opération Turquoise a permis de se poser et de pouvoir faire le choix entre le chemin de l’exil ou rester au Rwanda
  • L’opération Turquoise a mis fin aux violences dans la zone Turquoise, ce qui a permis de sauver de milliers de gens
  • Les militaires de l’opération Turquoise ont transféré de tutsi ou hutu menacés vers la zone Turquoise pour les mettre à l’abri. Malheureusement, Il y a eu de trous dans la raquette
  • L’opération Turquoise a désarmé les miliciens Interahamwe dans la zone Turquoise
  • Après les mandats d’arrêt du juge Jean-Louis Brugière contre les membres du FPR, le gouvernement rwandais a demandé aux rescapés tutsi de manifester leur reconnaissance au FPR, en témoignant à charge contre l’opération Turquoise
  • Nier la vérité de l’opération Turquoise c’est nier le droit à la vie des milliers des gens sauvés par l’opération Turquoise.

La France devrait être fière de ses militaires.

De soldats français et africains ont sauvé la vie de milliers d’africains au Rwanda et la France en a honte. Pour ma part, du haut de mes 12 ans, je m’étais fait la promesse de dire un jour Merci aux militaires français de nous avoir sauvés la vie. C’est chose faite, mon témoignage est arrivé au bon port.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s