Turakeye

RDC : Hommage à Nita Evele une dame au grand cœur

Par Claude Gatebuke

Il y a des gens qui font le bien et qui le font sincèrement. Il y a ceux qui vont au-delà du devoir. En bref, c’était Nita Evele.

Je ne peux pas énumérer toutes les choses qu’elle a faites, mais je tiens à la remercier pour tout ce qu’elle a donné au monde et pour avoir été une voix importante pour les femmes, en particulier les femmes du Congo. Je me souviens qu’elle était l’une des pionnières de la mobilisation et de la sensibilisation sur le sort des femmes congolaises. Elle était le courage personnifié, elle était l’ubuntu personnifié, elle le faisait comme elle le disait. Sa parole était son lien. Elle a maintenant décidé d’aller rejoindre ses ancêtres et beaucoup d’entre nous en sont profondément bouleversés.

Le monde a perdu une étoile brillante. Voir Nita étinceler était la preuve que donner aux autres et servir les autres n’apporte pas seulement de la joie mais aussi des bénédictions. Plus vous donnez, plus vous recevez de bénédictions et plus vous êtes une bénédiction. Si vous l’avez rencontrée, elle avait un sourire d’un million de dollars, aussi authentique que possible. Ses actions le prouvaient quotidiennement. Nita a participé à des manifestations, des conférences, des événements médiatiques et des apparitions, sur le terrain, à l’hôpital de Panzi, dans diverses régions du Congo, partout où l’on avait besoin d’elle. Pour ceux d’entre nous qui ont eu le privilège de la connaître, elle assurait nos arrières à chaque instant. Peu importe l’heure et la distance, en voiture ou en avion.

Ce collage de photos n’est qu’un échantillon des événements, panels, conférences de presse et conférences auxquels j’ai pu participer avec elle ou la soutenir. Elle n’a pas seulement bien représenté le Congo, elle a rendu l’Afrique fière. Comme de plus en plus de gens se réveillent maintenant avec le Rapport Mapping sur le Congo, j’ai eu le privilège d’être dans l’action avec elle et d’autres activistes africains de premier plan au cours des 11 dernières années ( nous nous connaissions et travaillions ensemble depuis plus longtemps que cela). C’est une honte qu’elle parte alors que nous nous rapprochons de plus en plus de la reconnaissance judiciaire pour laquelle nous avons œuvré.

Bien qu’il y ait toujours une lumière au bout du tunnel, cette lumière est inutile si vous ne faites pas l’effort de marcher, de ramper, de ramper, de voler ou même de rouler jusqu’au bout pour pouvoir voir et profiter de la lumière. Elle a fait l’effort de marcher jusqu’au bout du tunnel.

Ceux d’entre nous qui sont encore ici doivent continuer la marche pour atteindre la lumière. Nous ne pouvons pas rester assis dans le tunnel et prétendre simplement qu’il y a une lumière au bout. Au bout de ce tunnel, il y a la justice, la paix et un peuple prospère de la région des Grands Lacs d’Afrique. Merci sieur Nita pour tout ce que vous avez fait pour nous mener ici. Nous continuerons à le faire. Le Congo, la région des Grands Lacs d’Afrique et le continent africain sont en deuil parce que les âmes comme vous qui font le choix conscient de mener à bien la mission spirituelle de prendre soin des autres, de personnifier l’ubuntu, sont rares. C’est une honte pour l’humanité que beaucoup aient choisi l’indifférence et se soient donc rangés du côté des auteurs de ces crimes. Tu nous manqueras, ainsi que ton bel esprit et ton sourire, dans le monde physique, mais nous continuerons avec ton esprit à rendre le monde meilleur.

Nita, tu as touché des MILLIONS de vies et nous t’honorerons TOUJOURS et te serons toujours reconnaissants pour ce que tu as fait. Continue à nous sourire.

Claude Gatebuke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s