#FreeOurWomen, #FreeDianeRwigara

« you can go to prison for saying the wrong thing. You can be dispappeared. You can lose your job, your business . Foreigners say how they feel safe in #Rwanda. We as Rwandans do not feel safe » Diane Rwigara.

Pour avoir voulu se présenter aux élections présidentielles au Rwanda en 2017, Paul Kagame et son régime l’ont mise en prison.

« Shall I die or live, be detained or released what we have achieved will not go back. This movement is stronger than me. Remanding me in captivity or silencing my voice can only postpone the revolution. It cannot stop the movement » Victoire Ingabire

Pour avoir voulu se présenter aux élections présidentielles au Rwanda en 2010, Paul Kagame et son régime l’ont mise en prison.

Deux femmes, deux destins différents et pourtant un seul dénominateur commun : le courage de s’opposer au FPR de Kagame. La même gare d’arrivée : la Prison.

Indignons nous, indignez vous :

#FreeDianeRwigara, #FreeVictoireIngabire, #FreeAllTheOthers.

On ne peut que se réjouir de voir la jeunesse Kenyane et Ougandaise, mettre en pratique le panafricanisme en devenant solidaires avec ces deux femmes.

« Nous ne devrions pas sacrifier notre liberté contre le développement » écrivait un journaliste anglophone.

La réussite économique du Rwanda ne peut pas masquer la souffrance du peuple Rwandais.

Alice Mutikeys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s