Analyse de l'actualité

Rwanda : Éric Uwihoreye, SOS pour sa famille portée disparue

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux et publiée sur YouTube[1], Éric Uwihoreye, un jeune homme de 33 ans, demande de l’aide n’ayant plus les nouvelles de sa femme et de leur enfant de deux ans depuis le 16 décembre 2021.

Dans son témoignage, Éric Uwihoreye raconte qu’il vit au Rwanda et qu’il est concerné par l’injustice au Rwanda et par la situation des personnes qui sont kidnappées, tuées ou forcées à la disparition. Sa famille ainsi que deux autres personnes sont portées disparues. Il s’agit de sa femme Mukangamije Marianne, leur enfant de deux ans, Umuhoza et Mukeshimana Claudine.

Il raconte qu’en décembre 2021 sa femme voulait déménager et ne plus vivre à Kigali. Elle en a parlé alors à Mukeshimana qui lui a conseillé d’aller vivre à Butaro situé dans le district de Burera, province Nord du Rwanda. La tante de Mukeshimana, un docteur à l’hôpital de Butaro, allait les aider à s’installer. Mukeshimana avait même demandé à sa petite sœur, Umuhoza, d’accompagner la femme et l’enfant d’Éric. Umuhoza allait les aider et les mettre en contact avec leur tante qui travaille à l’hôpital.

Eric Uwihoreye

Les deux femmes et l’enfant ont quitté Kigali le 16 décembre 2021, sur la route, elles ont appelé Mukeshimana pour lui informer qu’elles avaient été descendues de la voiture mais que le problème était résolu. Elles avaient discuté aussi avec la tante de Mukeshimana, cette dernière leur a demandé de donner le téléphone au motard pour qu’elle lui indique le chemin jusqu’à l’hôpital.

Ce sont les dernières nouvelles à date qu’Éric Uwihoreye a de sa famille. En effet le 17 décembre 2021 au matin, plus qu’aucun téléphone n’était en ligne, ni celui du docteur (tante de deux sœurs), ni celui d’Umuhoza ni celui de la femme d’Éric.

Éric raconte que Mukeshimana Claudine est partie de Kigali le 17 décembre 2021 à la recherche des autres et il n’a plus des nouvelles d’elle depuis ce jour-là.

Éric soupçonne la tante de deux femmes Mukeshimana et Umuhoza d’être impliquée dans le kidnapping de sa femme et enfant. Il ne comprend pas pourquoi elle et ses nièces ont coupé leurs téléphones.

Éric uwihoreye raconte que cette injustice est de trop, son père a été tué par le régime du FPR , il a subi des menaces à maintes reprises, a été torturé et enfermé dans des safe houses ou autres prisons. Il demande de l’aide pour retrouver les traces de sa famille.

Qu’est-il arrivé à sa famille ? C’est très courant qu’au Rwanda des personnes disparaissent sans laisser de traces. La plupart du temps les autorités rwandaises sont impliquées. Dans le cas de la famille d’Uwihoreye, le mystère reste entier.

Alice Mutikeys


[1] https://youtu.be/1onrFZpS65g et https://youtu.be/yR5PLlJ1lL8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s