Analyse de l'actualité

Rwanda : Idamange refuse le procès à huis clos

Ce mardi 22 juin 2021 à la haute Cour de Nyanza, dans le sud du Rwanda, avait lieu le procès d’Idamange Iryamugwiza Yvonne. Le parquet voulait un procès à huis-clos, Idamange a refusé, le tribunal a tranché en faveur du parquet, elle a récusé les juges[1].

Idamange Iryamugwiza a utilisé la bible comme armée!

Madame Idamange a été arrêtée le 15 Février 2021 après que ses vidéos sur YouTube qui dénonçaient les injustices que subissent les Rwandais aient été aimées par de nombreux Rwandais. Elle est accusée entre autres d’avoir soulevé la population, propager de rumeurs en ligne et de négation du génocide.

Cette rescapée du génocide au Rwanda en 1994, tout comme Aimable Karasira, ne peut pas nié un génocide dont elle a témoigné publiquement avoir survécu. Au contraire elle a dénoncé l’instrumentalisation de ce génocide, ce que de nombreux Rwandais appellent dorénavant le le Génobusiness (le business du génocide), par le parti extrémiste au pouvoir le Front Patriotique Rwandais (le FPR).

Dans cette parodie de Justice, le petit groupe d’oligarques du FPR au pouvoir ont eu peur des effets qu’un procès public de madame Idamange Iryamugwiza Yvonne, populaire au Rwanda là où ils sont détestés par la grande majorité de Rwandais victimes de leurs injustices, allait provoquer. Pour le parquet les délits qui sont reprochés à Idamange et comment ils ont été commis ont eu de conséquences visibles sur les réseaux sociaux et au sein de citoyens.

Le FPR par la voix du parquet a encore une fois instrumentalise le Génocide : « un procès public serait une tribune pour Idamange pour qu’elle nie le génocide, propage les rumeurs et qu’elle poursuive la propagande qui provoque un désamour de citoyens pour l’Etat rwandais » a avancé le parquet. Il a demandé, pour l’intérêt des citoyens, un procès à huis clos. « Le président est un homme exceptionnel, elle l’a insulté en public et vous voulez que le tribunal soit son canal pour critiquer le pouvoir ? » a demandé le procureur.

Idamange a raison de se méfier de la justice rwandaise, le ministre rwandais Johnston Busingye de la Justice a admis que l’État rwandais est impliqué dans le kidnapping du héros Paul Rusesabagina.

Madame Yvonne Idamange n’a pas voulu en entendre parler. Pour elle, elle a été accusée en public et souhaite un procès public. Pour elle, le parquet a peur de sa plaidoirie qui va montrer à la population qu’elle est innocente et victime de l’Etat rwandais. « Si vous êtes en démocratie, si la Justice est indépendante, laissez le procès être public ». Pour l’avocat d’Idamange, Me Bruce Bikotwa, la demande du parquet n’est pas conformée à la Constitution rwandaise qui prévoit que les procès soient public et que les procès à huis clos soient être décidés par le tribunal et sur la base de la loi. « Le parquet n’a pas cité un seul texte de loi pour demander la tenue du procès à huis clos ».  Pour lui rien ne peut démontrer que les propos de sa cliente aient provoqué un soulèvement de la population, la preuve étant que le parquet n’ait avancé un chiffre à l’appui ou un résultat de recherche pour affirmer ce fait.

Comme à chaque fois dans la parodie de justice au Rwanda, les juges se sont retirés pour « délibérer » et sont revenus en répondant favorablement à la demande du parquet. Madame Idamange Iryamugwiza Yvonne a répliqué en disant qu’elle avait prédit que le tribunal ne lui donnera justice et qu’elle récusait les juges.

Le procès ne se poursuivra pas demain comme c’était prévu. Pour le Juge « personne n’est autorisée à refuser la décision d’un tribunal mais à faire appel ».  La haute Cour de Nyanza prévoit de nommer de nouveaux juges suite à la décision d’Idamange.

Alice Mutikeys


[1] https://www.bbc.com/gahuza/amakuru-57564792

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s